Les enfants représentent l’avenir et il est important de tout faire pour leur assurer un avenir stable et serein. Cela passe notamment par une bonne épargne. Mais combien faut-il épargner mensuellement pour ses enfants ? Les différentes solutions d’épargne existantes peuvent facilement permettre de réaliser cet objectif, à condition bien entendu de commencer à épargner le plus tôt possible.

La question de l’épargne

Les parents ont toujours eu pour objectif de fournir le meilleur à leurs enfants. Pour réaliser ce projet, il est important d’anticiper les dépenses futurs et de mettre de l’argent de côté chaque mois. Mais la question se pose : combien faut-il épargner mensuellement pour ses enfants ? La réponse est variable selon plusieurs facteurs que nous allons aborder dans cette section.

Épargner pour les enfants : combien et comment ?

Combien faut il épargner chaque mois pour ses enfants ? C’est une question que se posent de nombreux parents. Il n’y a pas de réponse unique, car cela dépend de plusieurs facteurs : le coût des études, la inflation , les rendements attendus et l’âge du parent.

Tout d’abord, il faut estimer combien vous aurez besoin au total. Le coût des études varie beaucoup d’un pays à l’autre et dans différents types d’éducation (publique ou privée). Ensuite, il faudra appliquer un taux d’inflation aux montants actuels pour obtenir une estimation du coût futur. Ce taux peut être calculé en moyenne sur les 10 à 20 dernières années ou bien tiré des prévisions financières à long terme.. Les rendements attendus dépendent principalement du type d’investissement choisi ( actions , obligations …) . Pour simplifier on considère souvent un rendement « moyen »de 4% par an qui est actuellement infaillible mais demain?

La durée pendant laquelle vous allez épargner aura elle aussi son importance: plus votre horizon temporel est long (c.-a dire, plus vous commencez tôt à épargner), moins il faudra mettre de coté chaque mois.

L’épargne des parents pour leurs enfants

Il existe différentes façons d’épargner pour ses enfants. Certains parents épargnent chaque mois, d’autres font des versements à long terme ou encore investissent dans une assurance vie. Les montants varient également. Alors combien faut il épargner mensuellement pour ses enfants ?

Évidemment, cela dépend de vos revenus et de votre situation financière personnelle. Mais il est important de noter que l’objectif n’est pas tant de mettre le plus gros montant possible de côté, mais plutôt d’être régulier dans vos versements. De manière générale, on recommande aux parents qui ont un salaire fixe et peu variable (salaire minimum par exemple)de consacrer entre 5 % et 10 % de leur salaire net à l’épargne pour leurs enfants. Si vous avez des revenus supplémentaires ou si vous êtes payés au commission ,vous pouvez bien entendu augmenter ce percentage .

Les différentes solutions d’épargne

Vous vous demandez probablement combien épargner mensuellement pour les enfants ? Les différentes solutions d’épargne sont présentées et détaillées ci-après. Vous trouverez les avantages et inconvénients de chaque type d’épargne afin que vous puissiez faire le meilleur choix selon vos besoins.

Les différents types d’épargne pour les enfants

Il existe de nombreuses façons d’épargner pour les enfants. Certains parents préfèrent ouvrir un compte épargne-études, d’autres investissent dans des REEE ou encore mettent de l’argent de côté chaque mois. Le plus important est de choisir une solution qui vous convient et que vous pouvez maintenir sur le long terme.

Si vous avez du mal à économiser, il existe quelques trucs faciles à mettre en place :

  • Développez une routine : créez un budget mensuel et essayer de respecter votre plan épargne comme si c’était une facture fixe. Cela peut être facilité par la domestication automatique des transactions bancaires;
  • Mettez votre argent en lieu sûr : trouvez un endroit pour ranger votre argent qui soit difficilement accessible, comme des coffrets forts ou des avantages liés aux services bancaires tels que les comptes chèques sans frais;Les emprunts peuvent aussi être utiles: certaines cartes offrent 0% tant que le solde demande initial est payée avant la fin du mois promotionnel (par exemple,. 6 mois). De plus, certains livrets d’épargne offrent des taux d’intérêt élevés pour les montants importants déposés.

Les avantages et inconvénients de chaque type d’épargne

Il y a plusieurs solutions d’épargne pour les enfants, chacune ayant ses avantages et inconvénients.

Épargner de l’argent liquide est la solution la plus simple car il n’y a pas de frais ou de commissions à payer. Cependant, cela peut être risqué si on égare son argent ou si on ne peut pas résister à la tentation de le dépenser. De plus, l’argent n’est pas réellement protégé contre l’inflation.

Une autre option est d’ouvrir un compte bancaire spécialement pour votre enfant. Le principal avantage est que vous pouvez gagner des intérêts sur votre épargne et ainsi augmenter le montant total disponible. Par contre, certains comptes ont des frais mensuels qui diminueront vos gains et il faudra généralement attendre que votre enfant soit majeur pour retirer l’argent sans penalité.

Le problème avec les options d’épargne classique c’est que votre épargne ne fructifie pas, elle diminue même car l’inflation est souvent plus haute que les intérêt des livret publiques. Il existe plusieur stratégies d’investissement en bourse qui permette de faire fructifier son argent. Une bonne solution pour faire fructifier vos economie en prenant peu de risque, est de le placer en bourse, par example dans des ETF.

L’importance de commencer à épargner le plus tôt possible

Il est important de commencer à épargner pour ses enfants le plus tôt possible. En effet, plus on attend, plus c’est difficile. Dans cette section, nous allons voir l’importance de commencer à épargner le plus tôt possible ainsi que combien et comment faire pour épargner pour les études de nos enfants.

« Plus on attend, plus c’est difficile » : l’importance de commencer à épargner pour ses enfants le plus tôt possible

Les parents le savent : il est important de commencer à épargner pour ses enfants dès que possible. Mais combien faut il épargner chaque mois ?

La réalité, c’est qu’il n’y a pas vraiment de bonne ou mauvaise réponse. Cela dépend des objectifs financiers du parent et du budget familial. Néanmoins, plus on attend pour commencer à épargner, plus cela sera difficile. Il y aura davantage de factures à payer (loyer/ Hypothèque, assurances etc.), et les imprévus auront tendance à se multiplier !

De plus, lorsqu’on commence tôt à mettre de l’argent de côté pour ses enfants; disons avant la naissance, on profite généralement d’une fiscalité intéressante . En effet , certains placement permettent aux parents surtout les jeunes actifs d’accumuler une petite fortune au fil des ans sans trop sacrifier au présent grâce notamment aux abattements liés aux intérêts. Elle peut ensuite servir soit créé un complément de revenue si besoin.Plusieurs cas existe pour opter pour placements solidaires solidaire . Le choix dépend de l’envie de faire fructifier son épargne tout en aidant les autres .

«  »Épargner pour les études de nos enfants : combien et comment faire? » »

Épargner pour les études de nos enfants est important, mais il peut être difficile de savoir combien mettre de côté chaque mois. Voici quelques conseils pour vous aider à établir un plan d’épargne :

  • Tout d’abord, déterminez le montant que vous voulez ou pouvez économiser par mois. Si vous avez un revenu fixe, essayez de consacrer 10% à l’éducation future de votre enfant.
  • Une autre option consiste à utiliser la règle des 56 semaines c’est à dire que vous économisez tout ce que vous gagnez au cours d’une semaine et demie (56 jours). Cette technique peut être particulièrement utile si votre salaire fluctue.

Votre objectif doit être atteignable, alors ne soyez pas trop ambitieux au début et augmentez progressivement le montant que vous mettezde côtés si possible.

En commençant à épargner tôt, vous serez en mesure de profiter du effet des intérêts composés et prévoyez une provision suffisante pour les années futures !